fbpx

Article de fond

Emmener son chien au travail, utile pour le bien-être collaborateurs.

Dans notre travail, nous rencontrons souvent des startuppers dans leurs locaux. Et très souvent, on y trouve un compagnon à poils. C’est prouvé : emmener son chien au travail n’est pas juste fun, mais utile pour l’ensemble de votre équipe. En start up, il est le pont entre productivité et moment de pause.

 

Emmener son chien au travail : pourquoi faire ?

Serge et Byron, des collèges toujours positifs. L’exemple vivant qu’emmener son chien au travail peut changer les choses.

C’est bien connu, en tant que meilleur ami de l’homme, emmener son chien au travail semble acceptable dans toute entreprise. Vous en avez peut-être vu dans votre groupe. Néanmoins, en start up, leur présence est transcendée.

Sophie est directrice marketing. Elle fait une immersion de 3 semaines dans une plateforme B2C en hyper croissance, où l’activité fourmille à tout va, où l’énergie est à son comble, où la folie du business emporte tout sur son passage. Pourtant, deux éléments ont l’art de détendre l’atmosphère.

Au milieu de cette valse à mille temps : Serge et son pote Byron ! quadrupèdes sympas à poils longs blanc et feu ! Serge est plus que le chien de la CEO, il est aussi bien plus que la mascotte de l’équipe ; Serge est un équipier à part entière. Son avantage : il est toujours positif, d’humeur toujours égal, toujours disponible.

Du coup, chacun lui attache une importance essentielle : donner à manger à Serge s’il a faim, balader Serge s’il a besoin, jouer avec Serge s’il s’ennuie, s’inquiéter du mal aux lombaires de Serge, tout le monde est concerné par le bien-être, le moral, le plaisir de Serge …

Serge, le psy du stress

Parce que Serge à un rôle essentiel. Dans cet environnement hyper dynamique et forcément un peu oppressant, Serge est – sans le savoir – « la »  soupape de gestion du stress.

Balader, jouer, même juste caresser Serge du bout des doigts pendant quelques minutes… Cela permet de sortir du cyclone des opérations, prendre du recul, re-prioriser ses tâches, laisser vagabonder son esprit. En quémandant au fil de la journée des câlins, en s’invitant aux réunions, Serge provoque des micro-pauses, permettant de réguler la pression et d’éviter la surchauffe des équipes.

Emmener son chien au travail : phéomène reproductible dans toutes les entreprises ?

Est-il réaliste de mettre des Serge dans toutes les entreprises ? Bien sûr que non ! Mais il y aurait un vrai intérêt à faciliter ces moments de micro-pauses spontanées dans toutes les équipes soumises au stress. C’est très différent des bières du vendredi soir, du cours de Yoga du mardi midi etc. Il faut en plus proposer ou à tout le moins laissé éclore ces petits moments adaptés avec les attentes de l’équipe, les espaces de travail, l’activité, la culture de l’entreprise.

Vous savez quoi faire désormais. A votre tour d’emmener votre chien au travail et détendre l’atmosphère !

Découvrez nos autres articles de blog sur l’ambiance au travail  :